Test de Marshall

Les variables ordinales (degré d’accord avec une phrase par exemple) sont plus riches en information que les variables nominales car les modalités sont ordonnées.

Pourtant dans les analyses statistiques courantes, cette richesse est perdue par l’utilisation d’un test adapté au croisement de variables nominales comme le test du Khi²-(Chi²).

Un article propose de remettre au goût du jour le test de différences entre proportions (test de Marshall) : Bultez A.  et Guerra F. (2005), Contrastes : plaidoyer pour un bon vieux test de différences entre proportions, Recherche et Applications en Marketing, 20,2, 29-54.

Vous trouverez ici une feuille excel « Marshall » permettant de réaliser ce test.

 

Publié dans Marketing SAS