Elasticité prix

Définition

L’élasticité de la demande au prix est un indicateur numérique permettant d’évaluer l’effet potentiel d’une variation du prix sur la demande.

Elle se calcule comme le rapport de deux pourcentages : la variation en pourcentage des quantités (numérateur) sur la variation en pourcentage du prix (dénominateur).

Soit ε (q/p) = [ δq/ q] / [ δp / p ]

Exemple : si une augmentation de 1 € sur un prix de 10 €  (soit +10% : 1/10) entraîne une réduction du volume de vente de 40 unités sur une vente antérieure de 200 unités (soit 20% : 40/200), alors l’élasticité est de -2  (-20%/+10%).

Elle est utilisée pour

– (1) caractériser de manière générale un marché par rapport à sa sensibilité au prix. Une élasticité proche de zéro indique qu’un marché est « inélastique » au prix, une élasticité supérieure à 1 (en valeur absolue) indique que le marché est « élastique » au prix (la variation des ventes en % sera plus importante que celle des prix en %).

– (2) simuler les conséquences d’une variation de prix envisagée. En effet une réorganisation de la définition analytique de l’élasticité permet d’écrire que la variation anticipée des volumes sera :

dq = e. q . (dp / p)

Donc si une entreprise bénéficiant d’une demande exclusive (monopole) envisage de baisser son prix de 10€ à 8€ soit une réduction de 2 € (soit -20%) alors les ventes pourraient s’accroître de  80 unités  (-2. 200.-20%)

Au prix de 10 €, elle vendait 200 soit un chiffre d’affaires (CA) de 2.000 €. Au prix de 8 € elle vendrait 280 soit un chiffre d’affaires de 2.240 €.

Exemple

La feuille excel  [P_Elasticite ] permet de calculer une élasticité prix.

Publié dans Pricing